Breizh Journal

Une centaine de paysans et de zadistes déterminés étaient rassemblés ce matin à la ferme de Bellevue pour la protéger de toute tentative d’expulsion et de destruction. Dans la matinée, la nouvelle est tombée : la Préfecture s’abstiendra de toute intervention policière à la ferme avant que la Commission de dialogue n’ait rendu son rapport, fin mars.

Il est probable que cette décision ait été en partie motivée par la réaction de la Confédération Paysanne suite au jugement d’hier  qui a ordonné l’expulsion immédiate de la ferme et condamne ses occupants à une astreinte de 50€ par jour et par personne pendant trois mois. En effet, le syndicat paysan avait, bien avant le jugement, décidé d’aller se rendre à l’invitation de la Commission de Dialogue. En apprenant la décision du tribunal et le pré-positionnement d’importantes forces de police (de 60 à 80 fourgons de gardes-mobiles) à Nantes, poursuit…

View original post 898 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s