Mardi 17 17h15 Tram T3 PartDieu – Stop à l’occupation militaire de la ZAD – Libérer les camarades en GAV

Appel du mardi 16 avril à Lyon :  17h15 Tram T3 PartDieu

tract_occupation16avril

Tract version Lyonnaise –  PDF à diffuser

De nombreux blessés lundi 15 avril, dont flash ball au visage, des cabanes détruites suite aux affrontements.

chataignerie_15avril

Vidéo du lundi :

Résumé du lundi :

http://zad.nadir.org/spip.php?article1536

Communiqué de l’équipe Médic:

-impacts par flashball :

  • oedèmes et hématomes :
    – trois personnes dans les jambes
    – une personne dans le bras
    – une personne dans les épaules
    – trois personnes dans le thorax
    – une personne dans le dos
  • un impact dans la tête entrainant une plaie ouverte du crâne nécéssitant cinq points de suture
  • un impact dans le visage provocant un arrachement important de l’arcade et un enfoncement des sinus accompagné par une hémoragie importante nécéssitant une prise en charge par les pompiers

- impacts par des grenades assourdissantes :

  • plaies, brulures et corps étrangers faits par les éclats de grenade :
    – trois personnes dans les jambes
    – une personne dans une fesse
  • blaste :
    – multiples personnes choquées (désorientations, acouphènes)
    – une personne plus gravement atteinte malgré la présence d’une palette la protégant des impacts des éclats

- des nombreuses intoxicationes liées à l’emploi massif de gaz lacrimogène et poivré

Les pompiers ayant evacué la personne ont eté bloqué par les gendarmes qui leur ont refusé l’accès et ne les ont laissé passer qu’après l’insistance d’occupants présents. Ils ont de nouveau empeché leur départ afin de contrôler la personne blessée, retardant en tout plus de vingt minutes la pris en charge des secours.

Une occupation militaire ne s’installe jamais sans violence. Cette liste non-exhaustive ne voudrait pas oublier toute la violence psychologique d’un tel déployement policier ainsi que celles subies au quotidien dues à leur présence permanente et leurs agissements.

Soit ils nous virent, soit ils se cassent ! (et s’ils nous virent, on revient !)

Quelques images du sème ta ZAD du jour avant les affrontements:

stz-2-15avril stz15avril

Un grand bravo à tous les gens qui ont participé à semer la vie ce Week end du SèmeTaZad.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s