Communiqué de COPAIN44 suite à la garde à vue d’un de ses membres

Communiqué de COPAIN44 suite à la garde à vue d’un de ses membres
Communiqué de presse – Châteaubriant le 16 avril 2013
 
Depuis ce matin 7 heures, mardi 16 avril, un paysan membre du COPAIN44, très engagé contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, est retenu en garde à vue à la gendarmerie de Châteaubriant, accusé d’avoir refusé de se laisser contrôler pour la nième fois samedi soir en quittant « Sème ta ZAD » en tracteur.
On lui reproche aussi sa participation aux dégradations d’une maison en octobre dernier lors d’une action organisée pour sauver cette maison d’une destruction assurée, maison finalement détruite par AGO/Vinci.
Manifestement, malgré les discours d’apaisement du préfet, les pouvoirs publics ont décidé de judiciariser les militants les plus engagés dans la lutte contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.
Suite à la garde à vue, notre copain paysan risque une mise sous contrôle judiciaire et donc peut-être une interdiction de présence sur la ZAD.
Nous ne nous laisserons pas intimider et nous appelons à poursuivre le combat.
Contacts presse:
Cyril Bouligand: 06 21 04 76 84
Dominique Guitton: 06 30 47 01 56
Vincent Delabouglise: 06 87 52 34 26

Source : ici

                                                                                                                                                                        

Le paysan de Couëron passera en procès le 21 mai. D’ici là, il a obligation de pointé chez les flics chaque semaine. Les chefs d’inculpation retenue sont Refus d’obtempérer et refus de prélèvement ADN.

source sur zad.nadir.org       ( contacts des commissariats sur la page info du mardi et mercredi du même site, vous pouvez appeler pour demander sa libération )

EN plus de ce paysan, d’autres camarades Zadistes sont encore en GAV  (infos toujours sur zad.nadir.org)

- La radio annonce maintenant qu’une personne c’est fait arrêté hier à minuit dans les champs et passé à tabac par les flics. Elle a l’arcade en vrac et ce trouve maintenant à l’hôpital de Nantes… De quoi faire monter la rage ici.

L’occupation policière des routes doit cesser !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s