Destruction des terres agricoles du grand Lyon, la réponse de collomb

Le 1er octobre 2014 – Occupation surprise du grand Lyon par les moutons expropriés , en même temps que la manifestation sur les Terres de Décines.

Depuis des semaines, toujours aucune réponse de Collomb quand à la demande d’arrêter les travaux pendant les recours.

Sa réponse ? les forces de l’ordre …


A 11 heures ce mercredi 1er octobre, une vingtaine de paysans de la Confédération paysanne et trois moutons se sont introduits par surprise dans le bâtiment du Grand Lyon, au 20 rue du Lac.

L’objectif était d’obtenir un rendez-vous avec Gérard COLLOMB, Président du Grand Lyon.

Alors qu’une autre mobilisation avait lieu ce jour à Décines, pour bloquer le chantier illégal démarré le 1er septembre par la force sur les terres de l’agriculteur Philippe LAYAT, la Confédération paysanne du Rhône a décidé de hausser le ton pour se faire entendre.

Car pour le moment, le Grand Lyon est dans une stratégie d’évitement du dialogue et n’a pas répondu à nos nombreux appels :

  • courrier envoyé le 4 septembre
  • entrevue avec la Directrice-adjointe de cabinet du Président le 17 septembre, qui nous a promis un retour rapide
  • lettre ouverte le 22 septembre
  • bref échange avec le cabinet du Maire de la Ville de Lyon le 22 septembre.

Rejoints par 25 manifestants de Décines (dont une dizaine a réussi à s’infiltrer dans le bâtiment), nous avons finalement été sortis par les forces de l’ordre manu militari. Une fois de plus, le Grand Lyon préfère la force au dialogue.

Faisant fi des décisions de justice, le Grand Lyon joue la montre et continue les travaux pour construire cette voie d’accès au grand stade sur un terrain qui ne lui appartient pas.

Nous continuons d’exiger :

  • une rencontre en urgence avec Gérard COLLOMB
  • l’arrêt immédiat des travaux, et un sursis à statuer tant que les recours judiciaires ne sont pas épuisés (comme à Notre-Dame-des-Landes)
  • l’étude d’un tracé alternatif de cette voie d’accès moins dommageable pour l’agriculture
  • l’arrêt des poursuites judiciaires engagées à l’encontre de M. Philippe LAYAT.

http://rhone.confederationpaysanne.fr/ol-land-le-grand-lyon-occupe-par-des-moutons_671-actu_2988.php

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s