Center parc : Victoire des opposants à Roybon

Appel aux festivités sur la ZAD : https://zadroybon.wordpress.com/2015/07/16/on-a-gagne/

Bonsoir

C’est une importante victoire du Droit:
Le TA de Grenoble a en effet jugé illégal l’arrêté préfectoral « Loi sur
l’eau » autorisant à détruire des zones humides pour la construction du
center Parcs de Chambaran/Roybon.
http://www.ledauphine.com/isere-sud/2015/07/16/center-parcs-de-roybon-le-tribunal-administratif-annule-l-autorisation-loi-sur-l-eau

en savoir plus:

C’est également une brêche dans la *doxa* de la politique de l’offre d’une
grande partie de la classe politique locale qui explique la constitution
d’une *« Sainte Alliance » *rassemblant UMP-FN-PS autour de la défense
du Center
Parcs <https://mail.google.com/mail/#14e987c53688c69a_85771435&gt; de Roybon
contre les opposants instigateurs des recours, supposés *« ayatollahs »*du
Droit ou dangereux *« khmers verts », *et qui invoquent la primauté d’une
pseudo raison économique sur la règle de Droit. Et c’est aussi une entorse
à l’esprit de la Loi Macron sur *« la croissance et l’activité » * adoptée
avec l’article 49.3 récemment qui entend *« libérer la croissance et
l’emploi » *retenus prisonniers par des lois.

Une logique qui conduit à la casse du Droit du travail et de
l’environnement.»
http://blogs.mediapart.fr/blog/jerome-soldeville/271214/de-quoi-le-center-parcs-de-roybon-est-il-le-nom

lire également le communiqué commun de Jean- Charles Kohlhaas conseiller
régional (EELV) et de Corinne Morel Darleux conseillère régionale ( Parti
de Gauche PG)
*******
*COMMUNIQUÉ DE PRESSE*

*>*
*Jean-Charles Kohlhaas et Corinne Morel Darleux*

*>*
*Pour des Chambaran sans Center Parcs
<https://mail.google.com/mail/#14e987c53688c69a_97132700&gt;, la Région doit
jouer son rôle*

Le tribunal administratif
<https://mail.google.com/mail/#14e987c53688c69a_69134352&gt; a décidé de
suivre l’avis du rapporteur public et a annulé les arrêtés préfectoraux qui
permettaient les travaux du Center Parcs
<https://mail.google.com/mail/#14e987c53688c69a_74687270&gt; de Roybon.
Jean-Charles Kohlhaas et Corinne Morel Darleux, initiateurs de l’appel en
ligne « Non aux travaux du Center Parcs
<https://mail.google.com/mail/#14e987c53688c69a_58652621&gt; de Roybon avant
la fin des recours en justice » (
http://thecampaign.io/pas-de-reprise-des-travaux-du-center-parcs-de-roybon-avant-la-fin-de-lensemble-des-recours-en-justice/),
s’en félicitent et appellent désormais à réorienter l’utilisation de l
argent <https://mail.google.com/mail/#14e987c53688c69a_66272816&gt; public
sur des critères sociaux et environnementaux fermes et clairs, permettant
un développement économique des Chambaran qui respecte ses habitants, la
qualité de leurs emplois et de leur cadre de vie, l’environnement et les
ressources naturelles locales.

Le modèle financier défendu par Pierre & Vacances
<https://mail.google.com/mail/#14e987c53688c69a_59711144&gt; est à bout de
souffle. Ces projets de « bulles tropicales» que sont les Center parcs
<https://mail.google.com/mail/#14e987c53688c69a_53210923&gt; ne survivent que
par un montage sous perfusion d argent
<https://mail.google.com/mail/#14e987c53688c69a_9853168&gt; public : niches
fiscales, terrains bradés, subventions en cascades à tous les échelons
contre promesses d’emplois artificiellement gonflées et précarité
camouflée.Sur le projet de Roybon on dépasse les 100 millions d’euros
d’argent public, soit plus de 200 000 € par emploi promis, pour une grande
majorité de CDD affectés à des taches d’entretien, à quelques heures par
semaine. Sans compter les destructions d’emplois locaux que ce projet
aurait entrainé, ce qui a amené de nombreux acteurs comme la CGT a se
positionner contre le projet.

Cet argent public doit désormais être mobilisé pour développer les
Chambaran. A l’heure de l’urgente et indispensable transition énergétique,
un autre modèle de tourisme et de développement est possible pour ce
territoire.

Pour Jean-Charles Kohlhaas : * » Nous devons désormais construire un
véritable projet avec les habitants
<https://mail.google.com/mail/#14e987c53688c69a_1130775&gt;. La Région de par
son rôle de chef de file économique des territoires doit mettre tous les
acteurs autour de la table et organiser un débat de fond
<https://mail.google.com/mail/#14e987c53688c69a_8580977&gt; sur le modèle de
tourisme et de développement pour les Chambaran. Collectivités, citoyens,
entrepreneurs, agriculteurs
<https://mail.google.com/mail/#14e987c53688c69a_17286012&gt;, chacun porte une
part de la solution et tous doivent avoir leur mot à dire quant à
l’utilisation des deniers publics. »*

Pour Corinne Morel Darleux : « *Faire de la politique, c’est voir plus loin
que les profits immédiats et porter l’intérêt général. Center Parcs, c’est
l’anti-modèle à la fois d’un point de vue social, économique, écologique et
démocratique. Nous ne pouvons pas abandonner les habitants de ces
territoires à la prédation financière. Nous créerons plus d’emplois avec
autant d’argent public en accompagnant des petits projets utiles plutôt que
ces projets du passé qui font de l’optimisation fiscale leur modèle
économique. « *

*****

No Tav Maurienne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s