Auteur : pinoulelapin

Rencontre – débat samedi 3 mars 2018 à 15 h : Tourisme : fausse liberté ? Vraie aliénation ? Contre l’envahissement touristique des territoires et des esprits

En attendant le passage à Lyon le 25 avril de la tournée contre les Center Parcs de Roybon, Le Rousset et Poligny…

Rencontre – débat samedi 3 mars 2018 à 15 h :

Tourisme : fausse liberté ? Vraie aliénation ?

Contre l’envahissement touristique des territoires et des esprits

Le projet de Center Parcs de Roybon est un concentré des méfaits de l’industrie du tourisme en France et ailleurs.

Depuis 2007, la multinationale Pierre & Vacances voudrait y construire un village de vacances privé et clos de 1024 bungalows à louer, avec bulle aquatique chauffée toute l’année à 29°, végétation tropicale, bains à remous, boutiques, restaurants… Le client paiera pour un séjour, en plein milieu des « Terres froides » d’Isère, basé sur des stéréotypes de l’exotisme : chaleur, farniente sous les cocotiers, rupture avec le quotidien…

Pour vendre ce rêve il faut de l’eau, des terrains, des infrastructures et le tout le moins cher possible. Il faut donc détruire la zone humide et la forêt de Chambaran, faire supporter l’essentiel des coûts (routes, évacuation des eaux, terrains…) par l’État, les collectivités, le citoyen, et récupérer les bénéfices en vendant et en louant les chalets. Cette destruction irréversible des milieux et de la qualité et des modes de vie locaux est justifiée par les élus et les industriels au nom de l’emploi – toujours précaire – et des retombées de l’aménagement touristique des territoires, quel qu’en soit le prix.

Les Center Parcs sont aussi une des pièces d’un tourisme mondialisé : l’accueil de touristes chinois y est déjà envisagé. Le plan Tourisme 2020 prévoit lui, 100 millions de touristes en France et 1 milliard d’investissement pour les infrastructures (stations de ski, Club Med, Futuroscope…).

Ailleurs, à côté des séjours low cost et du tourisme de masse, une incroyable inventivité commerciale offre l’illusion de la rupture avec le quotidien : tourisme sexuel, croisières death metal, balades à Barcelone avec des guides SDF ou à Tchernobyl en zone contaminée
Avec lindustrie du tourisme on est passé de « l’usage du monde » cher au voyageur à l’usure planifiée du monde. Tout devrait céder à la moulinette de la marchandisation et de l’artificialisation : milieux naturels, territoires, modes de vie, métiers, sociétés, corps et esprits

Quels sont les ressorts de cette « déraison touristique » planétaire ?
Comment lutter contre la marchandisation touristique ?
Est-il possible découvrir le monde sans le détruire ? Et comment ?
Le voyage peut-il être une alternative au tourisme ?

Nous vous invitons à venir en discuter à l’Atelier des Canulars, 91 rue Montesquieu, 69007

Publicités

Appel à rassemblement Festif pour la ZAD de NDDL ! Mercredi 17/01

ZAD 2017

Le 1er décembre prendra fin la médiation (purement consultative) au sujet de l’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes, et la décision de maintenir ou d’abandonner le projet sera connue dans les jours suivants. La décision du gouvernement vis-à-vis de ce projet ne changera rien pour nous : même si l’aéroport ne se fait pas, le monde qui veut le construire et construire d’autres grands projets inutiles et imposés continue lui, d’exister. Ce que nous soutenons, ce sont les ZAD (Zones à défendre), que ce soit celle de NDDL, de Roybon, de l’amassada ou autres endroits qui luttent, comme Bure, le plateau des milles vaches et d’autres encore et à venir. Ces lieux par leur seule existence nous prouvent qu’un autre monde est possible (que d’autres mondes sont possibles).

Même si l’aéroport ne se fait pas, l’expérimentation sociale, politique et agricole ayant lieu sur la ZAD de NDDL sera menacée par un gouvernement aux abois face à des personnes qui veulent prendre leur vie en main.

Nous vous appelons donc à un rassemblement festif !

À Lyon
Square Delestraint (en face de la préfecture)
8 quai Augagneur

Ce mercredi 17/01
À partir de 18H30

Pour leur montrer que quoiqu’il arrive nous serons toujours là, avec la volonté de transformer ces Zones A Défendre en Zones d’Autonomie Définitive. Leur monde morbide pourrait nous entraîner dans l’apathie et la tristesse, nous préférons créer un monde plein de joie, d’entraide et de détermination car nous avons la volonté d’être libres et d’arrêter de subir leurs politiques !

Vive la lutte, vive la ZAD !

Soirée autour de la résistance à Bure 8 novembre 2017

Dans le cadre du mois « Novembre Libertaire » sur Lyon et ses environs

Le groupe Graine d’Anar et le Collectif ZAD-Lyon vous invitent à un instant festif et militant autour de la résistance en cours à Bure. L’occupation de terres est en place contre l’enfouissement des déchets nucléaires en couche profonde, hérésie totale visant à flinguer le futur !

Cela se passera le 8 Novembre 2017 à 19h00 à la Librairie La Gryffe ( 5 rue Sébastien Gryphe, 69007 Lyon)

Avec des lectures par La Cab (La clique des Ami.e.s de Bure), la projection d’un documentaire et bien entendu des échanges avec des occupant.e.s !

Le tout avec un peu de grignotage et de la bonne humeur !

On vous attend nombreuses et nombreux !

Le groupe Graine d’anar de Lyon

JPEG - 725.3 ko

Communiqué – Roybon, ça bouge à la ZAD !

L’affaire Pierre &Vacance n’est toujours pas réglée en justice, mais les forestiers pourraient bien reprendre les coupes et récupérer leur bois prochainement. La police multiplie ses visites. On peut s’attendre à du mouvement.

Maintenez-vous aux aguets, parlez-en autour de vous et n’hésitez pas à venir aux champignons !

 

source : https://zadroybon.wordpress.com/

Lectures zapatistes – Jeudi 5 octobre 2017

a9-soy-mujer-zapatista

Saluti !

Jeudi soir à la maison forestière de la Marquise, lectures zapatistes. Venez nombreux-ses échanger autour des mouvements zapatistes en Amérique Latine, et notamment autour de la place des femmes dans ces mouvements. Une bonne occasion pour se retrouver !

Quelques thématiques plus détaillées :

– le premier soulèvement zapatiste du 8 mars 1993, mené par des femmes

– les résonances avec Zapata et les événements de 1911

– les mouvements zapatistes un peu partout en Amérique Latine

-… 🙂

A Notre-Dame-des-Landes pendant l’Ambassada, maintenant à Roybon !

En solidarité avec ces autres luttes, parce que nous aussi nous revendiquons un autre usage des terres, un autre rapport au monde.

PS : si vous ne pouvez pas venir jeudi, RDV bientôt quand même ! N’hésitez pas à passer, à vous tenir au courant des autres événements, et à en proposer.

A bientôt dans les bois !

 

source : https://zadroybon.wordpress.com/