Auteur : pinoulelapin

Communiqué – Roybon, ça bouge à la ZAD !

L’affaire Pierre &Vacance n’est toujours pas réglée en justice, mais les forestiers pourraient bien reprendre les coupes et récupérer leur bois prochainement. La police multiplie ses visites. On peut s’attendre à du mouvement.

Maintenez-vous aux aguets, parlez-en autour de vous et n’hésitez pas à venir aux champignons !

 

source : https://zadroybon.wordpress.com/

Publicités

Lectures zapatistes – Jeudi 5 octobre 2017

a9-soy-mujer-zapatista

Saluti !

Jeudi soir à la maison forestière de la Marquise, lectures zapatistes. Venez nombreux-ses échanger autour des mouvements zapatistes en Amérique Latine, et notamment autour de la place des femmes dans ces mouvements. Une bonne occasion pour se retrouver !

Quelques thématiques plus détaillées :

– le premier soulèvement zapatiste du 8 mars 1993, mené par des femmes

– les résonances avec Zapata et les événements de 1911

– les mouvements zapatistes un peu partout en Amérique Latine

-… 🙂

A Notre-Dame-des-Landes pendant l’Ambassada, maintenant à Roybon !

En solidarité avec ces autres luttes, parce que nous aussi nous revendiquons un autre usage des terres, un autre rapport au monde.

PS : si vous ne pouvez pas venir jeudi, RDV bientôt quand même ! N’hésitez pas à passer, à vous tenir au courant des autres événements, et à en proposer.

A bientôt dans les bois !

 

source : https://zadroybon.wordpress.com/

Procès des maçons du PS le 2 Octobre

Le 2 octobre, 13 personnes seront jugées pour avoir participé à une action collective de murage du local PS de Villeurbanne, dans le cadre de la lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Hiver 2015. Mû par un léger penchant pour l’ordre et la sécurité qu’on lui connaissait bien, le Premier Ministre de l’époque – M. Manuel Valls – décide d’en finir une bonne fois pour toutes avec cette agaçante épine qui traîne depuis trop longtemps dans le pied du gouvernement, à savoir la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Les procédures d’expulsions sont relancées contre les habitant.e.s « historiques » vivant sur la ZAD, préalable à une invasion par les forces du désordre afin de tout casser pour rétablir « l’état de droit ».
Mars 2016. Face à ce regain d’agressivité du gouvernement, la résistance s’organise, comme lors de ce week-end où des actions visant le Parti Socialiste au pouvoir ont fleuri un peu partout en France

(https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1TQBajERaRkBJviWigWoTMBY28ZA)

Le local PS de Villeurbanne voit ainsi sont entrée murée, et 13 personnes sont interpellées et placées en garde-à-vue pour avoir participé cette action collective.

JPEG - 90.8 ko

Ces 13 personnes sont actuellement poursuivies par la justice, leur procès se tiendra à Lyon lundi 2 octobre à 14h au Tribunal de Grande Instance. Venez nombreu.x.ses pour les soutenir, pour que la répression n’écrase pas les dynamiques collectives comme ils le souhaitent, mais les renforce.

M. Valls n’est plus, la ZAD est toujours là. Et l’avenir s’y construit.

Le collectif ZAD Lyon

 

P.-S.

https://rhonenddl.wordpress.com

Juste un mot de l’avocat en charge de l’affaire : si les soutiens rentrent dans la salle, il va falloir être suffisamment respectueux/ses et silencieux/ses pour ne pas nuire aux prévenu-e-s !. Merci !

Besoin de soutien à Bure !

Ça chauffe dans la forêt, des pelleteuses accompagnées de vigiles  ont été vus sur le site (http://vmc.camp/category/fil-info/), un appel à rejoindre les occupants de la forêt a été lancé afin d’empêcher l’expulsion :

http://vmc.camp/2017/01/19/forer-foret-landra-va-voir-de-bois-on-se-chauffe/

Contre le nucléaire et son monde !

 

Soirée sur les ZAD, le vendredi 20/01 au bar Les Clameurs

soiree-zad-1-version2

A l’automne 2012 à Notre-Dame-des-Landes, l’opération César était en cours. L’objectif ? Évacuer des opposants occupant une Zone d’Aménagement Différé, rebaptisé Zone A Défendre par ceux-ci, censée accueillir un aéroport, un projet vieux de 50 ans inutile et destructeur. Des affrontements plus ou moins violents ont eu lieu, faisant connaître la ZAD et l’envie de la défendre, via des collectifs de soutien qui sont nés dans toute la France. Sa victoire montra alors que lutter en occupant un territoire restait efficace, diffusant alors ce mode de lutte en France et ailleurs. Pourquoi une ZAD ? Qu’est-ce que ce mode de lutte, de vie ? Pourquoi sur Lyon un collectif de soutien a vu le jour, si loin de Notre-Dame-des-Landes ?

Pour connaître les réponses et en savoir plus, nous vous invitons à venir le vendredi 20 janvier à 19 heures au bar Les Clameurs (23 Rue d’Aguesseau, 69007 Lyon).

zad-partout