lettres

8 avril – Le mouvement de lutte de Notre Dame des Landes face au référendum – communiqué de presse

Communiqué de presse du vendredi 8 avril 2016

Peu après les mobilisations extrêmement fortes et croissantes de décembre, janvier et février 2016 contre les expulsions programmées, le gouvernement a tenté un stratagème : d’une voix il annonçait une étude sur les solutions alternatives à la construction de l’aéroport, d’une autre était présentée la tenue d’un référendum sur le projet d’aéroport à Notre Dame des Landes, bientôt renommé « consultation ».

Au même moment, les habitants de la zad sont devenus tous expulsables, et des entreprises ont pourvu l’appel d’offre du chantier.
Le 27 février, nous avons démontré sur le terrain que cette fable n’entamait en rien notre détermination. Les actions à venir montreront toujours plus fortement que nos exigences sont intactes : non aux expulsions ! Non aux travaux ! Non à l’aéroport !

Sans rentrer dans les détails techniques de cette éventuelle consultation, posons quelques questions cruciales.
(suite…)

La CGT Vinci déclare : »Nous ne sommes pas des mercenaires ! Abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes et des opérations de criminalisation du mouvement social » !!!

Le 15 février 2016 déjà, la CGT Vinci déclarait : « Notre-Dame-des-Landes: non aux expulsions » …

Mais aujourd’hui, Alors qu’un huissier commandité par VINCI vient demander aux habitants et paysans « historiques » expulsables de la zad de partir, nous avons reçu et relayons en pièce jointe la déclaration des syndicats CGT de VINCI  déclarant :

CGT_Vinci Nous ne sommes pas des mercenaires !
Abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes
et des opérations de criminalisation du mouvement social

Après débats et consultations sur la question, les syndicats CGT du Groupe VINCI se déclarent opposés au projet de transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique à Notre-Dame-des-Landes, et demandent son abandon.

[… suite en lien…]

. La CGT Vinci avait déjà exprimé sa solidarité avec les paysans et habitants de la zad menacés d’expulsion, mais c’est la première fois qu’elle s’exprime publiquement contre le transfert de l’aéroport à NOtre-Dame-des- Landes et développe ses argument à ce sujet.

(suite…)

C’est quoi Sème Ta Zad ? – et vidéo « Une réponse à la COP »

Vous connaissez tous la ZAD de Notre Dame des Landes et son OPPOSITION à l’aéroport; mais sur zone, des gens pratiquent et expérimentent concretement la culture des Terres, et la transformation de produits fermiers entre autres. Tout ca au beau milieu de la ZAD, du remue ménage médiatique et de beaucoup de réflexions sur nôtre avenir …

Ci dessous une exellente vidéo présentant certains de ces collectifs dont « Sème ta ZAD », la CURCUMA 😉 et autres !

Une réponse à la COP21 et à son monde : Construire la zad- https://www.youtube.com/watch?v=CjTfxgHkmXA

C’est quoi Sème Ta Zad ?

 Une assemblée qui se voit tout les 2 semaines, à la base des personnes qui se rassemblent pour  discuter du politique liés à l’occupation ‘agricole’ de terre comme partie de cette lutte et autre, se coordonner pour cultiver des trucs et pour du logistique (argent, matos). Toutes bienvenu.e.s.
Ç’a commencé après les expulsions, avant plus des agris et gens de l’extérieur participaient, maintenant plutôt des gens qui habitent sur zone. Il a organisé une manif, des actions comme des semis en commun avec COPAIN et ADECA. Il y a eu une tentative de se coordonner pour voir quels trucs on trouvait pertinent à cultiver et quel quantité et trouver des gens motivés à le faire.
Il y à une caisse collective pour couvrir les besoins. Il y a la CURCUMA avec des matos en commun.
Des gens de STZ participent dans les réus sur l’avenir des terres avec l’envie de préparer ensemble l’après du projet d’aéroport ouvert a toutes et avec des gens de COPAIN, ACIPA et des comités de soutien proches, …

Infos sur le STZ sur le site de la ZAD :    Appel à cultiver les terres de la ZAD collectivement. On trouvera ici des outils pour préparer son implantation agricole sur la ZAD http://zad.nadir.org/spip.php?rubrique44

2723555_9-new

2723555_11-new

1365926151zeme-ta-zad

 

Appel général à opérations escargot mardi 12 janvier à 7h30 à Nantes et partout

Bonsoir,
voici le communiqué suite à l'ag ayant eu lieu aujourd'hui à nddl :


Ce dimanche soir, malgré la mobilisation massive d’hier nous n’avons toujours 
pas de garantie que l’État renonce à toute procédure d’expulsion jusqu’à ce que 
tous les recours soient menés à leur fin. Des paysans et habitants de la zad 
sont toujours menacés d’expulsion immédiate, d’astreintes financières 
exorbitantes et de saisie de leurs biens et cheptels. Ceux-ci passent toujours 
en procès mercredi 13 janvier. L’heure tourne. Puisque le gouvernement reste 
sourd face à la contestation populaire, nous n’avons d’autres choix que de 
poursuivre des actions de blocage.

Suite à l’assemblée du mouvement du 10 janvier, nous lançons, entre autres, un 
appel à opérations escargot *mardi 12 janvier à 7h30* pile sur le périphérique 
de Nantes et partout ailleurs. Il s’agit d’une grande action diffuse et 
participative à laquelle toutes les personnes solidaires et comités de soutien 
peuvent très facilement se joindre en s’organisant par petits groupes de voitures.

Mode d’emploi suggéré à tou-te-s les participant-e-s :
- se regrouper par 4 à 6 voitures (ou plus)
- s’insérer sur la rocade un peu auparavant l’action, par l’entrée de leur choix
- se positionner côte à côte afin d’occuper l’ensemble des voies (y compris la 
bande d’arrêt d’urgence) et commencer à ralentir progressivement à 7h30
- klaxonner pour protester face à la surdité du pouvoir et pour montrer notre 
participation à cette action
- rester souples en cas d’automobilistes ou de policiers mécontents. Avançons 
lentement mais sûrement !

Un mot d’ordre commun à rendre visible à l’occasion de cette action et partout 
où vous le pouvez dans les jours qui viennent :*"NDDL : ni procès, ni expulsions"*.

Nous appelons les personnes solidaires et comités et soutien qui le souhaitent 
partout en France (voire au-delà) à mettre en oeuvre cette action dans d’autres 
villes simultanément ou à organiser d’autres formes d’actions de soutien et de 
blocage solidaires d’ici le 13 janvier.

Suite à l’expulsion de la centaine de tracteurs restés sur le pont de Cheviré 
hier soir, COPAIN 44 annonce de son côté que les paysans poursuivront des 
actions de blocage. Ils invitent tous les comités de soutien et opposant-e-s au 
projet d’aéroport à se tenir prêts à venir se joindre à leurs actions. 
Surveillez les réseaux !

Un rassemblement appelé par l’ACIPA aura lieu devant le tribunal le mercredi 13 
janvier à 10h30 lors de l’audience prévue.

La mobilisation se poursuivra jusqu’à ce que nous soyons entendu-e-s.

Il n’y aura pas d’aéroport à Notre-Dame-Des-Landes.

/La commission escargot de l’assemblée extraordinaire du dimanche 10 janvier 2016*/

//

/*(assemblée annoncée à 4h du matin au retour du pont de Cheviré et à laquelle 
ont participé environ 300 personnes, fourbues mais plus déterminées que jamais)./


Pour Lyon :
Mardi : opération escargot ou 
la nouvelle réunion publique pour l’organisation de la suite de la mobilisation se tiendra à "La Luttine" le: *MARDI 12/01 à 19h** ** **La Luttine** **91 Rue Montesquieu** **69007 LYON *On y discutera de l'action du lendemain devant le TGI mais surtout de la journée du 16/01, avec un tracto-vélo dans l'ouest (déjà lancé), et d'une mobilisation sur Lyon même. On pourra également prendre un temps pour anticiper la suite des évènements dans les semaines à venir. Venez nombreu-ses-x! Collectif ZAD Lyon

Label zad et autres sornettes

Très bon article de réflexion sur la ZAD.

Source : https://nantes.indymedia.org/articles/32327

Ces dernières années, les occupations de territoires s’opposant à des projets capitalistes ont poussé comme des champignons qui font halluciner leurs commanditaires, les irritant comme fleurs-au-nombril, mettant en colère les gros papounets destitués de leur autorité un lendemain de cuite. Et la (re-)descente n’est pas toujours une partie de plaisir.

Mais par les temps qui courent, mieux vaut ne pas trop traîner dans un coin de nature habillé en costard, en compagnie d’un élu et d’un géomètre…

À la veille de nouveaux combats sur la zad de nddl, voici quelques questions pour contribuer à la réactivation du mouvement: une zad est-elle un état de fait ? un laboratoire politique ? ou une zone de spéculation de protection de la nature ? Qu’implique, concrètement, le fait de nommer une zad ?

Voici, peut-être, quelques raisons de ne pas rester zadisto-centrées…
(suite…)