grand lyon

Bilan du rassemblement contre le Lyon-Turin du 14 juin

Source : http://cclt38.wix.com/cclt#!grand-rassemblement-du-14-juin/c1idn

Dimanche 14 juin 2015 Chapareillan (Isère)

RÉSUMÉ DE LA JOURNÉE

Entre la randonnée cycliste, la table ronde, le pique-nique, le défilé… Nous étions environ 500 à participer au rassemblement contre le Lyon-Turin du 14 juin.

 

La table ronde a fait salle comble: 260 citoyens attentifs on écouté les 5 intervenants (Daniel IBANEZ de la Coordination de Opposants au Lyon-Turin, Christian SAUDINO de la Confédération Paysanne, Christian GRISOLLET de l’ACIPA, ainsi qu’un membre du collectif des Chambarrans)  qui étaient présents pour parler du Lyon-Turin mais aussi de Notre-Dame-des-Landes, du projet de Center Parc Roybon, de la ferme aux 1000 vaches…

Un groupe de 16 élus présents s’est réuni pour rédiger une déclaration commune

contre le Lyon-Turin et demander l’utilisation de la ligne ferroviaire existante pour

les camions dès aujourd’hui, la mise en place d’une taxation dissuasive et

d’un contingentement pour le transit international routier comme l’a fait la Suisse,

la rénovation des lignes ferroviaires existantes régionales, et l’arrêt immédiat du

projet Lyon-Turin.

Malgré un temps incertain, le défilé citoyen s’est déroulé dans une ambiance festive

le long du tracé envisagé, qui avait été balisé avec des ballons « NON AU LYON-TURIN »

pour l’occasion.

Pour ceux qui n’y étaient pas, et ceux qui veulent revivre l’évènement, voir les vidéos : http://cclt38.wix.com/cclt#!grand-rassemblement-du-14-juin/c1idn

OL-Land – Prise de parole/conférence de presse suite à mobilisation du 28/11/2014

Rassemblement du 28/11 au pied du Grand Lyon

Le vendredi 28 novembre dernier, Philippe Layat rencontrait Gérard Collomb pour lui demander une nouvelle fois l’arrêt des travaux.

A l’issue de cette rencontre, notre paysan décinois, les associations solidaires et autres précieux militants, se sont rassemblés à l’extérieur des locaux du Grand Lyon et se sont exprimés.

OL-Land – 28/11/14 – Mobilisation au Grand Lyon!

GRAND STADE A DECINES : Philippe Layat et une délégation enfin reçus par Gérard Collomb

Après de nombreuses mobilisations, G. Collomb a fini par accepter de recevoir Philippe Layat accompagné d’une délégation.
Le Grand Lyon doit abandonner ce chantier illégal pour préserver l’exploitation agricole de Philippe, et il doit aussi remettre ses terres en état de culture.
Pour montrer notre détermination à lutter contre l’accaparement et le saccage de ces terres agricoles, nous devons être très nombreux devant les locaux du Grand-Lyon!

APPEL A RASSEMBLEMENT
le vendredi 28 novembre à 9 heures
devant les locaux du Grand Lyon, 20 rue du Lac
(c’est à 5 mn de la gare Part-Dieu, entre le Bd Vivier Merle et la rue Garibaldi)

Soyons nombreux et déterminés!
Cette mobilisation se déroulera d’une manière pacifique.
Nos voix de paysans et de citoyens s’exprimeront au son des clarines, des tambours et des casseroles pour qu’elles soient enfin prises en compte contre ces décisions inutiles et imposées!

 

Contacts :
Jean VUILLET, Secrétaire général de la Confédération paysanne Rhône-Alpes : 06 86 12 05 43
Jean-Luc JUTHIER en charge du dossier à Confédération paysanne Rhône-Alpes: 04 75 67 14 74
Victor FORNITO, association SECOL : 06 85 82 92 35

 

PS: A l’issue de la rencontre avec le Grand Lyon, une conférence de presse sera organisée sur place.

 

Fichier PDF d’appel à mobilisation: Ici !
Communiqué de presse PDF: Là !

 

Destruction des terres agricoles du grand Lyon, la réponse de collomb

Le 1er octobre 2014 – Occupation surprise du grand Lyon par les moutons expropriés , en même temps que la manifestation sur les Terres de Décines.

Depuis des semaines, toujours aucune réponse de Collomb quand à la demande d’arrêter les travaux pendant les recours.

Sa réponse ? les forces de l’ordre …


A 11 heures ce mercredi 1er octobre, une vingtaine de paysans de la Confédération paysanne et trois moutons se sont introduits par surprise dans le bâtiment du Grand Lyon, au 20 rue du Lac.

L’objectif était d’obtenir un rendez-vous avec Gérard COLLOMB, Président du Grand Lyon.

Alors qu’une autre mobilisation avait lieu ce jour à Décines, pour bloquer le chantier illégal démarré le 1er septembre par la force sur les terres de l’agriculteur Philippe LAYAT, la Confédération paysanne du Rhône a décidé de hausser le ton pour se faire entendre.

Car pour le moment, le Grand Lyon est dans une stratégie d’évitement du dialogue et n’a pas répondu à nos nombreux appels :

  • courrier envoyé le 4 septembre
  • entrevue avec la Directrice-adjointe de cabinet du Président le 17 septembre, qui nous a promis un retour rapide
  • lettre ouverte le 22 septembre
  • bref échange avec le cabinet du Maire de la Ville de Lyon le 22 septembre.

Rejoints par 25 manifestants de Décines (dont une dizaine a réussi à s’infiltrer dans le bâtiment), nous avons finalement été sortis par les forces de l’ordre manu militari. Une fois de plus, le Grand Lyon préfère la force au dialogue.

Faisant fi des décisions de justice, le Grand Lyon joue la montre et continue les travaux pour construire cette voie d’accès au grand stade sur un terrain qui ne lui appartient pas.

Nous continuons d’exiger :

  • une rencontre en urgence avec Gérard COLLOMB
  • l’arrêt immédiat des travaux, et un sursis à statuer tant que les recours judiciaires ne sont pas épuisés (comme à Notre-Dame-des-Landes)
  • l’étude d’un tracé alternatif de cette voie d’accès moins dommageable pour l’agriculture
  • l’arrêt des poursuites judiciaires engagées à l’encontre de M. Philippe LAYAT.

http://rhone.confederationpaysanne.fr/ol-land-le-grand-lyon-occupe-par-des-moutons_671-actu_2988.php