notre-dame-des-landes

Soutenons la ZAD de NDDL : samedi 14h à Verney Carron (St Etienne)

L’ensemble des habitant.es et des soutiens de la Zad de Notre-Dame-des-Landes appellent à des actions massives ce week-end, sur place et partout ailleurs, pour protester contre l’opération d’évacuation militaire de la ZAD. Pour celles et ceux qui ne peuvent pas monter sur la ZAD, un grand rassemblement festif aura lieu samedi 14 à 14h près de l’usine d’armement de la police Verney Carron (St Etienne). Ramenez vos paillettes, vos banderoles et vos meilleurs slogans !

Ambiance garantie ! La Zad a besoin de soutien, partout en France (et dans le monde), pour mettre la pression sur le gouvernement afin que les destructions et les violences qui vont avec cessent. Venez nombreu.ses pour soutenir la ZAD face aux armes de la police :

Samedi 14 avril à 14h – Verney Carron – St Etienne

L’usine d’armement Verney Carron produit — entre autres joujous destructeurs — des armes « non létales » pour la police et la gendarmerie (flashball, lacrymos, grenades, …). Rappelons que ces armes sont un peu létales quand même. Elles servent en théorie à protéger les forces de « l’ordre » contre d’éventuelles agressions, et servent en pratique à agresser tout ce qui est dans leur viseur : manifestant.es, migrant.es, banlieusard.es., etc. Sur la ZAD, ces armes ont causées de graves blessures (y compris parmi les gendarmes, c’est dire si c’est dangereux !).

Info pratiques

- Rassemblement festif : ramenez vos déguisements, votre sono, vos plus belles pancartes, enfin tout ce qu’il faut pour mettre l’ambiance !
- POINT DE RENDEZVOUS
Arriver par le côté Plaine d’Achille (vers le bowling) au début du boulevard Thiers
- INFOLINE
0673907873
- Si vous avez de la place dans votre voiture : merci de le signaler à rhonenddl@riseup.net pour organiser les covoiturages (attention, il n’y aura pas beaucoup de trains, les camarades cheminots seront en grève). Si votre voiture n’est pas remplie, essayez de passer par le point RDV ci-dessous au cas où des copains ou des copines chercheraient un covoit’.
- Point de départ sur Lyon au 31 rue Sébastien Gryffe. Il y aura du petit déj pour prendre des forces avant de partir ! N’hésitez pas à passer (assez tôt) si vous n’avez pas trouvé de place dans une voiture ou si au contraire vous avez une voiture vide.
- Atelier préparation de banderoles vendredi 13 à 17h à la fac de Lyon 2 occupée (sur les quai, entrée rue Chevreul, Bât. A au fond à droite). Peinture et banderoles bienvenues.

Publicités

[Soutien NDDL] Quelques gouttes de peinture… pour l’instant !

À Lyon, mercredi 11 avril au soir, un petit groupe a réagit, en solidarité avec la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, contre les expulsions en cours et leur degré de violence inouï.

Quelques gouttes de peinture, et plusieurs dizaines d’oeufs, ont coulé sur la mairie du 4e arrondissement, au nez et à la barbe d’une patrouille de CRS qui tournait dans le quartier ! C’est l’un des nombreux sièges du pouvoir étatique local mais aussi un lieu occupé par notre cher macroniste du coin (Kimelfeld, maire du 4e arrondissement et président de la Métropole) qui s’est fait remarquer dernièrement par sa haine envers les squats et l’accueil des migrants.

Ils n’ont jamais su gérer la ZAD, ils géreront encore moins les conséquences de l’expulsion.
Une action parmi d’autres à venir, pour dire que la ZAD vivra…

ACABisous.

 

 

Source: https://rebellyon.info/NDDL-Apres-3-jours-d-expulsions-seront-19004

Retour rassemblement lyonnais suite au début des expulsions sur la zad

A Lyon hier soir, lundi 09 Avril 2018, devant la Part-Dieu, rassemblement de 200 personnes, aux cris de « La ZAD vivra, la ZAD vaincra ! ».
Une banderole a été déployée sur le pont du centre commercial « ZAD VAINCRA ».

Départ en manif avorté par mouvements de flics.

Les flics protègent le centre commercial de la Part-Dieu.

Alors que les participant-es au rassemblement se sont rapproché-es du centre commercial, les flics se sont interposés. Du coup, le rassemblement stagne entre l’esplanade et la bibliothèque, ce qui a pour conséquence de bloquer la route (surtout bloquée par les flics eux-mêmes).

Gageons que ce n’est pas la dernière fois que les Lyonnais.e.s feront entendre parler de la ZAD par ici !

31 mars 2018 – Manifestation contre toutes les expulsions !

Samedi 31 mars 2018
Fin de la trêve hivernale
Appel à prendre la rue contre les expulsions !

La précarisation lente et progressive de couches de plus en plus larges de la population attaque de manière déchirante toutes les catégories les plus faibles de la société. Elle met en péril de plus en plus de familles, de personnes isolé·e·s, d’étudiant·e·s…, jusqu’à l’impossibilité de pouvoir payer un loyer ou même de trouver un toit. La baisse des APL en septembre dernier atteste suffisamment de la disposition du gouvernement sur la question sociale. Partout le 31 mars va signifier, avec la fin de la trêve hivernale, des opérations policières pour priver d’habitat des précaires et mal-logé·e·s.

31 mars, expulsion nulle part !

Dans la même « dynamique », les conditions d’accueil sur le territoire ne cessent de se durcir et le projet de loi « asile et immigration » porté par Gérard Collomb enfonce le clou. L’ouverture de bâtiments devient une nécessité vitale, en ville ou dans des universités, pour les exilé·e·s même mineur·e·s. Ainsi plusieurs occupations ont eu lieu pour soutenir et mettre à l’abri des familles sans toit ou migrants privés de logement dans de nombreuses écoles de l’agglomération, à l’université Lyon 2, mais aussi des bâtiments vides comme l’amphi Z, la maison Mandela ou la Trappe. La fin de la trêve hivernale renvoie à la rue de nombreuses familles et personnes.

Tout le monde déteste les expulsions !

Après la victoire historique du mouvement anti-aéroport dans la région de Nantes, le gouvernement veut contenir la propagation de la vague de luttes de territoire face aux projets destructeurs. A Bure, à Notre dame des landes ou plus proche comme à Roybon et l’A45, ces lieux sont également en danger.

Résistance à toutes les expulsions !

Cette année toutes les tentatives d’expulsions feront face à une opposition déterminée ! En ce mois de mars 2018, les luttes pour l’habitat résonneront au côté des luttes salariales. Des manifestations auront lieu dans plusieurs villes en France.

Manifestation à 10h30

de Charpennes (place Charles Hernu)

à rue Bourgchanin (Maison Mandela)

Puis à l’amphi Z :

L’après midi

Repas et fête des voisins avec divers ateliers: jardin (mise en culture des terres arables), ateliers sérigraphie, stand coiffure, des tournois de foot et de pétanque, des prises de parole et de la musique

En soirée, dès 18h : des concerts !

A l’appel de : Soutien à l’Amphi Z, la Maison Mandela, La trappe, Agir Migrant, Jamais sans Toit, Collectif ZAD Lyon, la Clique des Ami·e·s de Bure, des soutiens à la lutte de Roybon (anti Center Parcs), des soutiens à la lutte contre l’A45, des squats…

 

Appel à rassemblement Festif pour la ZAD de NDDL ! Mercredi 17/01

ZAD 2017

Le 1er décembre prendra fin la médiation (purement consultative) au sujet de l’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes, et la décision de maintenir ou d’abandonner le projet sera connue dans les jours suivants. La décision du gouvernement vis-à-vis de ce projet ne changera rien pour nous : même si l’aéroport ne se fait pas, le monde qui veut le construire et construire d’autres grands projets inutiles et imposés continue lui, d’exister. Ce que nous soutenons, ce sont les ZAD (Zones à défendre), que ce soit celle de NDDL, de Roybon, de l’amassada ou autres endroits qui luttent, comme Bure, le plateau des milles vaches et d’autres encore et à venir. Ces lieux par leur seule existence nous prouvent qu’un autre monde est possible (que d’autres mondes sont possibles).

Même si l’aéroport ne se fait pas, l’expérimentation sociale, politique et agricole ayant lieu sur la ZAD de NDDL sera menacée par un gouvernement aux abois face à des personnes qui veulent prendre leur vie en main.

Nous vous appelons donc à un rassemblement festif !

À Lyon
Square Delestraint (en face de la préfecture)
8 quai Augagneur

Ce mercredi 17/01
À partir de 18H30

Pour leur montrer que quoiqu’il arrive nous serons toujours là, avec la volonté de transformer ces Zones A Défendre en Zones d’Autonomie Définitive. Leur monde morbide pourrait nous entraîner dans l’apathie et la tristesse, nous préférons créer un monde plein de joie, d’entraide et de détermination car nous avons la volonté d’être libres et d’arrêter de subir leurs politiques !

Vive la lutte, vive la ZAD !