préfecture

Appel à rassemblement Festif pour la ZAD de NDDL ! Mercredi 17/01

ZAD 2017

Le 1er décembre prendra fin la médiation (purement consultative) au sujet de l’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes, et la décision de maintenir ou d’abandonner le projet sera connue dans les jours suivants. La décision du gouvernement vis-à-vis de ce projet ne changera rien pour nous : même si l’aéroport ne se fait pas, le monde qui veut le construire et construire d’autres grands projets inutiles et imposés continue lui, d’exister. Ce que nous soutenons, ce sont les ZAD (Zones à défendre), que ce soit celle de NDDL, de Roybon, de l’amassada ou autres endroits qui luttent, comme Bure, le plateau des milles vaches et d’autres encore et à venir. Ces lieux par leur seule existence nous prouvent qu’un autre monde est possible (que d’autres mondes sont possibles).

Même si l’aéroport ne se fait pas, l’expérimentation sociale, politique et agricole ayant lieu sur la ZAD de NDDL sera menacée par un gouvernement aux abois face à des personnes qui veulent prendre leur vie en main.

Nous vous appelons donc à un rassemblement festif !

À Lyon
Square Delestraint (en face de la préfecture)
8 quai Augagneur

Ce mercredi 17/01
À partir de 18H30

Pour leur montrer que quoiqu’il arrive nous serons toujours là, avec la volonté de transformer ces Zones A Défendre en Zones d’Autonomie Définitive. Leur monde morbide pourrait nous entraîner dans l’apathie et la tristesse, nous préférons créer un monde plein de joie, d’entraide et de détermination car nous avons la volonté d’être libres et d’arrêter de subir leurs politiques !

Vive la lutte, vive la ZAD !

Publicités

Un copain décédé au Testet – Rassemblement lundi 27 octobre à 19h devant la préfecture de Lyon

Suite au décès survenu samedi sur le site du projet de construction de Barrage de Sivens, au Testet, nous appelons à un rassemblement lundi 27 octobre à 19h devant la préfecture.

Samedi 25 octobre, plusieurs milliers de personnes venues de toute la France, se sont rassemblées au Testet en opposition au projet de barrage et à la répression violente des opposant-e-s qui a lieu sur place depuis plusieurs mois. Des affrontements violents ont opposé une partie des militants sur place aux gendarmes jusqu’à tard dans la nuit. Flashball, lacrymos et grenades de désencerclement ont blessé plusieurs opposants aux abords du chantier.
Dans la nuit, les pompiers et gendarmes disent avoir découvert le corps d’un homme d’une trentaine d’années dans les bois, alors que des informations des opposants sur place prétendent que le corps a été retrouvé au niveau des barrages de police. Les nouvelles sont tombées dans la presse nationale en milieu de matinée, à la consternation de tout le monde sur place. Pour l’heure, les circonstances du décès du camarade retrouvé mort restent floues.

Nous appelons par conséquent à un rassemblement afin de connaître les circonstances précises et les causes exactes du décès, de sa découverte, survenue dans un contexte de répression des opposants. Et nous réaffirmons notre opposition à ce projet de barrage qui, au-delà des circonstances vraiment tristes de ce décès, a également des conséquences dramatiques pour l’environnement de la vallée.

Non au barrage, non à la répression meurtrière policière

Rassemblement lundi 27 octobre à 19h devant la préfecture (106 Rue Pierre Corneille, 69003 Lyon), apporter des bougies.