projection

ZAD Roybon – Projection de « La Résistance Respire »

Invitation à venir voir le film « La Résistance Respire »,
tourné en auto-média sur la lutte du Testet.
Il y aura deux soirées projection du côté de la ZAD de Roybon:

=> ce vendredi soir 18/09, 21h, ça se passe ici:
La Kaze
Goulet du Chapeau Rouge / Grande Rue.
38160 Saint Antoine l’Abbaye

=> et samedi soir 19/09, à partir de 19h:
Sur la ZAD même

Roxane, la réalisatrice du film sera présente pour une discussion/questions après projection.

Venez nombreux et n’hésitez pas à faire tourner l’information, ce film doit être vu massivement!

Site du film + infos: http://terreeveillee.wix.com/laresistancerespire

Soirée de soutien à la ZAD du Testet, et organisation de la réoccupation les 24 25 & 26 oct.

Appel lancé par le collectif des Bouilles :

Les 24, 25, 26 octobre , tous au Testet pour la grande manif de Réoccupation !
Le dimanche 19 oct. à Lyon, soirée de soutien : projection et orga du départ.

JPEG - 212.2 koBarrage de Sivens : enracinons la résistance !

La Zone A Défendre du Testet fête son premier anniversaire : nous lui offrons un grand rassemblement, suivi d’une semaine de mobilisation.

Face à la violence des forces de l’Etat, nous n’avons pas pu empêcher le déboisement, première étape des travaux. Les décideurs passent en force pour imposer ce projet de barrage sans attendre les décisions de justice. Mais nous gagnerons si la mobilisation grandit.

Copains et copines de la ville ou des champs, étudiant.es et lycéen.nes, militant.es politiques ou associatifs, syndicalistes, défenseur.es des biens communs, occupants d’un jour, d’une semaine ou d’un an, voici venu le temps de nous rassembler sur le terrain.

Toutes et tous à Sivens le 25 octobre à midi ! Au programme : constructions, plantations, ateliers, débats, concerts, etc… Plus d’infos sur : tantquilyauradesbouilles.wordpress.com

Contact : testet25octobre@riseup.net

(suite…)

dim 10 aout – Projection sur la lutte No TAV – Lyon

Projection contre le projet de LGV Lyon Turin

Dimanche 10 août , 19H , Maison des Trois Soeurs , 65 rue de la Claire, Métro gare de Vaise, entrée libre

  • Lyon Turin à tout prix (28 min ) Présentation technique du projet et de l’alternative existante par les opposants.
  • No Tav: la guerra contro il treno ( 22 min ) La lutte coté Italien, manifestations, attaques des chantiers …

 

Appel à dons pour Chiara, Claudio, Niccolò et Mattia opposants No TAV inculpés en procès antiterroriste à partir du 22 mai 2014

Dans la nuit du 13 au 14 mai 2013, un groupe d’une trentaine de militants No TAV s’introduit sur le chantier du tunnel exploratoire de Chiomonte, en Val di Susa, afin de saboter les machines présentes sur le site, dans l’optique de bloquer ou du moins de ralentir les travaux. Le groupe de militants cisaille les barbelés et les grilles pour pénétrer sur le chantier, une partie d’entre eux s’occupe alors de tenir à distance les forces de l’ordre présentes en permanence dans la zone, pendant qu’une autre partie du groupe incendie un compresseur et un générateur électrique. Lors de cette action de sabotage, des cocktails molotov sont utilisés, et en dépit des dégâts matériels causés, on ne compte aucun blessé.

Quelques mois plus tard, le 9 décembre, Chiara Zenobi, Claudio Alberto, Niccolò Blasi et Mattia Zanotti, sont tous les quatre arrêtés dans le cadre d’une enquête antiterroriste menée au sujet de cette attaque. Ils sont respectivement âgés de 41, 23, 24 et 29 ans. Les trois premiers vivent alors à Turin, et le dernier à Milan. Les chefs d’inculpations sont très lourds : attentat à visée terroriste et acte de terrorisme avec utilisation d’engins de destruction ou explosifs, en plus d’être accusés de dégradation par incendie, violence contre des agents de la force publique, possession et transport d’armes de guerre. Ici, l’accusation de terrorisme n’est évidemment pas mobilisée par l’État italien afin de juger des personnes ayant commis un acte illégal, mais bien afin de supprimer définitivement, « par l’intimidation ou la terreur », le mouvement populaire d’opposition au TAV.

Le lendemain de cette attaque, le mouvement No TAV dans son ensemble la revendique publiquement et affirme le recours au sabotage comme moyen légitime de la lutte. Il apparaît évident aux yeux de tout le mouvement que l’objectif de cette attaque a été de saboter les machines et de ralentir l’avancée des travaux sur le chantier. Sur ce point, le mouvement No TAV est clair : juste après les arrestations, la coordination de tous les comités No TAV a déclaré que « les inculpés sont des fils du Val di Susa, le sabotage est un acte de résistance légitime, les terroristes sont ceux qui imposent le TAV. ».

Au regard de la gravité des accusations, le procès s’annonce long et coûteux, tant en terme de dépenses pour les expertises qu’en frais de justice. C’est pourquoi, pour faire face à ces dépenses et au maintien des camarades en prison, un compte courant a été ouvert. Pour ne pas céder aux menaces et aux intimidations, pour continuer à affirmer notre NON au TAV et à tous ceux qui veulent dévaster nos vies et les lieux que nous habitons.

Les camarades de Chiara, Claudio, Niccolò et Mattia.

Destinataire: FRANCESCA CAMICIOTTOLI
IBAN: IT27A0316901600CC0010722513
Données à ajouter pour les dons venant de l’étranger :
BIC: INGDITM1XXX
SWIFT: CIPBITMMXXX

Pour en savoir plus: http://www.notav.info et http://notavliberi.noblogs.org

Source : http://notavfrance.noblogs.org/post/2014/06/14/appel-a-dons-pour-chiara-claudio-niccolo-et-mattia-opposant-no-tav-inculpes-en-proces-antiterroriste-a-partir-du-22-mai-2014/


 

 

Coordination contre le projet Lyon Turin fret voyageur

Collectifs et associations Belledonne Ouest, Avressieux, CCLT Chapareillan,
Chimilin, La Motte Servolex, Non Merci, vivre Cognin autrement, Chimilin, MRS, CADS, ADEC, Vivre à Verel…
(associations, collectifs et élus, de Lyon à la Maurienne, opposés au projet,)

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Le 14 septembre 2012.
Jean Jack QUEYRANNE a déclaré à la presse qu’”Il serait incompréhensible que la France renonce au Lyon-Turin pour lequel 800 millions d’euros ont déjà été mobilisés” Jean Jack QUEYRANNE revendique ainsi, avec les promoteurs de ce projet irréaliste, la politique du fait accompli. Les promoteurs d’une nouvelle ligne Lyon – Turin, soutenus notamment par l’AFTES (association française des tunnels et espaces souterrains qui réuni les grands groupes du BTP), invitent donc les pouvoirs publics à poursuivre une erreur de 800 millions et à l’amplifier pour la porter à plus de 30 Milliards d’€uro ! Pour autant, ils s’abstiennent de donner des garanties sur les prévisions de trafic alléguées qui depuis 20 ans se sont révélées fausses, sur le coût annoncé largement sous-évalué. La seule garantie donnée, sera une nouvelle fois celle de l’État avec une nouvelle augmentation de la dette publique.
Face à la politique irresponsable du fait accompli, les opposants proposent l’analyse des faits constatés :
– La surévaluation des trafics camions transfrontaliers avec les prévisions qui se révèlent
fausses depuis plus de 20 ans,
– l’absence de prise en compte de la croissance continue du trafic des voitures dans les
agglomérations alpines, en PACA et en Italie,
– L’utilisation d’une « méthodologie » contredite par les chiffres depuis plus de trente ans,
– La sous-évaluation financière de la seule section française d’au moins 4 Milliards d’€uro
confirmée par la Cour des Comptes le 2 juillet 2012,
– l’absence de moyens pour des transports collectifs fréquents et de proximité permettant de
réduire le nombre d’automobiles dans les Alpes, en PACA et en Italie,
– le refus d’utiliser les lignes existantes dont les capacités inutilisées permettent de transporter
les marchandises d’au moins 800.000 camions,
– Les incohérences des dossiers présentés, le percement d’un second tunnel de circulation au
Fréjus, des chiffres fluctuant au gré des conjonctures et des intérêts privés…
– La surévaluation du niveau d’emploi alors que le solde d’emplois pérennes sera négatif,
– Une enquête publique partiale et incomplète,
– Des centaines d’hectares de terres agricoles sacrifiées, sans justification.
Tous ces constats sont repris par les opposants, membres de la coordination contre la nouvelle ligne
fret voyageurs Lyon Turin, dans les documents qu’ils publient.
Les opposants demandent l’arrêt immédiat des dépenses pour ce projet inutile, qui ne sont justifiées
que par des intérêts privés et ne peuvent que créer des déficits financiers sans contrepartie pour la
collectivité.
Les opposants demandent le report immédiat du transport des marchandises sur la
ligne existante qui n’est exploitée qu’au quart de sa capacité sans aucune justification.
Coordination contre le projet Lyon Turin fret voyageur
Collectifs, associations et Elus, Belledonne Ouest, Avressieux, La Motte Servolex, Non Merci,
vivre Cognin autrement, Chimilin, MRS, CADS, ADEC, Vivre à Verel, CCLT Chapareillan…

Contact Presse:
Daniel IBANEZ 06 07 74 10 17 contact@lesmollettes.eu

Olivier CABANEL 06 09 85 87 39 olivier.cabanel@yahoo.fr

Source : http://www.presidioeuropa.net/blog/communique-de-presse-coordination-contre-le-projet-lyon-turin-fret-voyageur/

Convergence NDDL et lutte anti THT àMontabot

Sur le blog : http://antitht.noblogs.org/1720

INFOTOUR CONTRE LA POUBELLE NUCLÉAIRE DE BURE

ÉTAPE À MONTABOT (50) DE LA MARCHE FLAMANVILLE / ZAD

19h à la Grange de Montabot, La Bossardière
(à gauche sur la route Percy-Montabot, 1 km après le gros pylône)

Du 20 juin au 4 juillet 2014, une marche des convergences part de
Flamanville (centrale nucléaire où se construit un EPR) à la ZAD de
Notre Dame des Landes (où ne se construi(sen)t pas un aéroport mais
d’autres mondes).


Le 24 juin 2014, cette marche fera étape à Montabot/Le Chefresne,
l’occasion de mettre la convergence en pratique avec une soirée
projection-débat sur les luttes contre l’enfouissement des déchets
nucléaires et la mise en oeuvre du projet CIGEO à Bure (55) en particulier.

*Projection du film “Le Riche Laboureur”*

L’industrie nucléaire cherche à se débarrasser de ses déchets
radioactifs et s’intéresse pour cela aux zones rurales les plus en
difficultés économique et sociale. Face à la gestion technocratique de
la carte de France, qu’est-ce que des habitants de ces campagnes ont à
faire valoir concernant le choix de leur cadre de vie, la revitalisation
de leur territoire et des enjeux nationaux majeurs ? C’est ce à quoi ce
film s’intéresse, d’Avricourt en Moselle à Bure dans la Meuse.

Aperçu du film :
http://www.dailymotion.com/video/x1c3deo_le-riche-laboureur-teaser-enfouissement-des-dechets-nucleaires-thiebault-matthaus_news

Cette projection aura lieu en présence de copains de la maison de la
résistance de Bure dans le cadre de l’infotour sur la lutte contre le
projet industriel CIGEO d’enfouissement des déchets nucléaires.

Les discussions porteront sur la lutte du côté de Bure, la campagne Bure
365, comment lutter ici contre ce projet, etc.


*Repas : cantine à prix libre*

Contact : montabot@riseup.net / 06 51 67 94 44
(Lors de publications, merci de ne pas mettre l'adresse mail et le n° de
tél en clair pour ne pas être aspirer par les robots de l'industrie
publicitaire)

projection plein air ZAD NDDL + Projet OLLAND

ce jeudi soir à Lyon au Jardin Ilôt d’Amaranthes (Angle de la rue Montesquieu et Sébastien Gryphe

69007 Lyon )

Description

Projections sauvage en soutien à la ZAD :


2 films ce soir, projection libre, infokiosque, rencontre et échanges sur le mouvement ZAD et l’actualité sur l’expulsion de la butte de Décines pour le projet OlLand.

« Quand les arbres fulminent » :
Le film, réalisé par l’équipe de Quand les arbres s’agitent commence quand l’autre finit. Il s’ouvre sur la semaine d’échanges de savoirs à la forêt de Rohanne, puis montre comment les expulsions ont continué de s’intensifier avec au final l’annonce de la pause de la destruction des espaces naturels dans la zone.

Le film évoque aussi des questions autour de l’écologie, de notre propre impact écologique, des différentes tactiques employées et de la violence dans la lutte.

À voir absolument lorsqu’on hait les aéroports !

« On n’aime pas ce film. » – Vinci

Suivi de

« Corrompue[e][s] » avec la présence du réalisateur

« Lyonnais, habitants du rhône, français, citoyens du monde,
il est important de connaître les mécanismes de l’affaire OL-Land
car ils vous concernent directement ou indirectement. »

http://www.editions-rjtp.com/corrompu/

 

Organisé par rhonenddl@riseup.net
https://rhonenddl.wordpress.com/